15 novembre - Essence

Lécher le goulot
Des vies des autres
Ourler les bords de l’âme
De leurs gouttes d’essence
Se réchauffer, se brûler

Ou se jucher dessus
S'oublier, flotter au monde

Comme à la première seconde

5 commentaires:

marie-b a dit…

Merci. C'est magnifique, ce que tu dis là.
En plein cœur.

N./ a dit…

* Marie-b, merci à toi, à nouveau, de passer ici, tu me fais l'effet d'être là comme un enfant se sert des bonbons à la boulangerie :-) Alors, merci de transformer les mots en bonbons! Donne-moi des nouvelles, je voudrais savoir comment les choses se passent pour toi. Je t'embrasse.

marie-b a dit…

Et tu sais combien je suis gourmande...j'y viens souvent, dans cette boulangerie, mais timide de nature, je déguste en catimini !
Et puis certains jours, les bonbons sont tellement bons, ils ont ce petit quelque chose d'unique...qu'on réalise qu'on n'a jamais remercié la boulangère.
Comme on a très envie qu'elle continue à faire vibrer nos papilles, on ouvre la bouche : en sort un bonbon-mot.
Il se peut qu'en 2009, je vienne partager quelques heures avec toi dans ta nouvelle maison.
Prends soin de toi.
Et une caresse à KKhuette...

joruri a dit…

Mais, ce n'est pas du vampirisme ?
Mais la joliesse de la vampirette, qu'elle morde, on se damnerait :)

N./ a dit…

* Marie-b, tu es toujours la bienvenue ici et chez moi.
* Joruri, sourire... C'est un vampire en montgolfière qui range ses dents pour ne pas crever le ballon...